Il était un Ken…

 

original

On l’appelle avec une affection commune “Le Ken”, parce que son homologue en celluloïd le portait fièrement en teinte chair, peut-être aussi parce que Ken veut dire en japonais : sabre, épée, ça on ne le savait pas avant de l’appeler ainsi, pourtant il lui sied tout autant.

Muscles des obliques situés dans la région aride du pelvis, Le Ken rend tout bas ventre prometteur. Tel un faire-part à révélation, majestueux chemin de la profusion. La nudité, dans sa forme artistique ou sommaire, est devenue prosaïque parfois même objetisée.

Dans un souhait de beau et de dépouillement, mais surtout l’envie – avec beaucoup de modestie – de rendre ses lettres de noblesse aux hommes et à leur lascivité.

Le Tumblr : “Il était un Ken” leur est consacré.

Prends un cliché de ton cher Ken et dépêche-le à : iletaitunkenprojet@gmail.com

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s